Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre

Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre » : une forêt précieuse et fragile

Version imprimable de cet article Version imprimable

Documentaire ARTE

Dans son nom originel, « flore intestinale », il y avait déjà tout un monde évoqué en creux : celui d’une forêt primaire, riche et délicate, aux propriétés aussi puissantes que mystérieuses. Depuis la parution du Charme discret de l’intestin (éd. Actes Sud, 2017), ouvrage de vulgarisation médicale écrit avec pédagogie et humour par une toute jeune gastro-entérologue allemande encore inconnue, le microbiote est devenu furieusement tendance.

Giulia Enders venait montrer au grand public le fonctionnement, incroyablement sophistiqué, de ce « deuxième cerveau », qui abrite en son sein plus de bactéries que notre corps compte de cellules. Et, tout à coup, parler caca, pets et constipation n’était plus tabou. Car il faut savoir qu’il n’y a pas d’alternative : pour étudier le microbiote, il faut s’intéresser à nos déchets.

« Comprendre le microbiote, c’est expliquer la bonne santé, ou la maladie », pose en préambule le film que Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade – couple de documentaristes connu pour ses réalisations sur la santé – consacrent à ce sujet très à la mode.

Si l’on sait aujourd’hui avec certitude qu’il existe des liens entre l’équilibre de nos bactéries intestinales et certaines maladies auto-immunes, l’obésité ou encore le diabète, les scientifiques ont aussi mis en évidence un fait préoccupant : notre microbiote s’appauvrit à une vitesse alarmante, notamment dans les pays industrialisés. En cause : la surconsommation d’antibiotiques – qui font table rase dans l’intestin –, la banalisation des césariennes – qui privent le nourrisson des bonnes bactéries de sa mère –, une consommation de fibres insuffisantes et le rôle néfaste de certains additifs alimentaires.

Promesses thérapeutiques

Le documentaire va au-delà de ces explications, déjà relativement bien connues du grand public, pour montrer qu’une meilleure prise en compte des spécificités du microbiote de chaque malade permettrait, dans certains cas, de faciliter la guérison de maladies coriaces. Y compris d’affections aussi complexes et graves que le cancer.

Les promesses thérapeutiques du microbiote sont donc particulièrement intéressantes, à l’heure où les antibiotiques perdent en efficacité et où la médecine bute face à certains maux

« Comprendre le microbiote, c’est expliquer la bonne santé, ou la maladie », pose en préambule le film que Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade – couple de documentaristes connu pour ses réalisations sur la santé – consacrent à ce sujet très à la mode. Si l’on sait aujourd’hui avec certitude qu’il existe des liens entre l’équilibre de nos bactéries intestinales et certaines maladies auto-immunes, l’obésité ou encore le diabète, les scientifiques ont aussi mis en évidence un fait préoccupant : notre microbiote s’appauvrit à une vitesse alarmante, notamment dans les pays industrialisés.

En cause : la surconsommation d’antibiotiques

qui font table rase dans l’intestin, la banalisation des césariennes – qui privent le nourrisson des bonnes bactéries de sa mère –, une consommation de fibres insuffisantes et le rôle néfaste de certains additifs alimentaires.

Promesses thérapeutiques

Le documentaire va au-delà de ces explications, déjà relativement bien connues du grand public, pour montrer qu’une meilleure prise en compte des spécificités du microbiote de chaque malade permettrait, dans certains cas, de faciliter la guérison de maladies coriaces. Y compris d’affections aussi complexes et graves que le cancer.
Les promesses thérapeutiques du microbiote sont donc particulièrement intéressantes, à l’heure où les antibiotiques perdent en efficacité et où la médecine bute face à certains maux

Audrey Fournier

« Microbiote, les fabuleux pouvoirs du ventre », réalisé par Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade (France, 2019, 58 min). Arte.tv

source : Journal Le Monde

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?